Accueil

Bienvenue sur le site de la mairie de Verlans.

 

 


Inauguration du verger et de l’espace jeux

Inauguration verger

Discours prononcé par M. le Maire à l’occasion de l’inauguration du verger et de l’espace jeux.

Je voudrais saluer la présence de :

M. Gilles LAZAR conseiller régional représentant Mme Marguerite DUFAY,

Mme Martine PEQUIGNOT conseillère départementale représentant M. Yves KRATTINGER,

M. Fernand BURKALTER président de la communauté de communes,

Mes collègues maires,

M. BILOTTE et M. HEIDET pour les entreprises,

Tous les Verlanais et Verlanaises et les amis.

Je voudrais excuser M. le préfet retenu par d’autres obligations.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour l’inauguration du verger et de la place de jeux.

Pour les raisons sanitaires que nous avons connues nous n’avons pas eu l’occasion  ces  dernières années de nous rassembler pour partager un moment convivial : Fête de la musique annulée, vœux à la population annulés, etc. C’est pour cela  qu’aujourd’hui je suis satisfait de voir beaucoup d’habitants rassemblés vers cette maison qui porte bien son nom : Convivialité.

Le projet du verger et de l’espace jeux était dans notre programme municipal. Quelques mois pour monter les dossiers de subvention et courant 2021 la réalisation a commencé. Pour le verger nous avons voulu planter des arbres de la région Ainsi pour les pommiers nous avons la trouvée de Désandans, la violette de Montbéliard, pour les pruniers la damassine, la mirabelle de grammont pour les cerisiers la Marie Jean Diaude de Fougerolles. Seuls les cognassiers ne sont pas originaires de la région. Nous n’avons pas mis de poiriers, la terre de Verlans ne leur convient pas.

Pour l’espace jeux nous avons demandé aux enfants ce qu’ils aimeraient et ils ont répondu : Un parcours VTT, un terrain de foot et un terrain de basket; pour les plus petits, nous avons installé un jeu de corde.

Pour le verger, c’est la société HEIDET CAILLODS de Bussurel qui  a été retenue. Pour le terrassement, la société BILLOTTE de Granges le Bourg. Les jeux ont été achetés chez Altrad. L’association Verl’Animation a participé au financement des jeux. Ils furent installés et scellés au sol lors de la journée de travail par les  bénévoles du village qui ont fait plusieurs m3 de béton.

Je vais parler du coût de la réalisation. Celui-ci peut paraître peu important (12 666 €), mais il faut toujours comparer aux nombres d’habitants des communes, car les dotations de l’État sont allouées en fonction du nombre d’habitants. Ainsi, un projet de 12 666 € pour Verlans correspond à un projet de 800 000€ pour la ville d’Héricourt. Nous avons obtenu une subvention de 1 967 € de la région au titre des vergers conservatoire, 2 000 € du crédit agricole et 935 € de l’association Verl’animation. Le dossier DETR (subvention de l’État) a été accepté, mais nous ne connaissons pas le montant 2 ans après.

Je suis satisfait de voir de nombreux enfants et ados venir dans cet espace qui est éloigné de la route et sécurisant pour les parents. Tous les arbres du verger ont repris, nous avons eu 1 cerise et un coing d’ici quelques années la récolte des fruits permettra de se retrouver pour partager de bons moments.

Je voudrais terminer par un saut d’humeur. Le gouvernement a adopté la loi sur l’artificialisation des sols. C’est-à-dire que d’ici 2030 nous devons réduire notre surface constructible et en 2050 ne plus construire du tout donc vieillissement de la population, fermeture de classes etc. Cette loi s’applique sur tout le territoire et ne prend pas en compte la ruralité : Ce n’est pas comparable, une grande ville et Verlans. Un exemple : ce lotissement. C’était un pré que l’agriculteur fauchait une fois par an. Maintenant, chaque propriétaire a planté des arbres, réalisé des massifs de fleurs. La commune a planté un verger; le reste, ce sont les jardins du Mont Vaudois qui le cultivent. Chaque habitation a une cuve pour récupérer l’eau de pluie. L’eau de la route est collectée et arrive dans une noue afin de ne pas grossir le ruisseau. Je pense que pour le climat et la qualité de vie, ce quartier a progressé par rapport au pré d’avant. J’espère que les nouveaux députés reprendront cette loi pour la modifier.